L’eau, une ressource fragile à partager

 - Conférences

Avec 3 % des réserves mondiales d’eau douce renouvelable, le Québec fait partie des régions du monde les plus choyées! Cette précieuse ressource demeure toutefois fragile et pourrait bien être à l’origine de nombreux conflits territoriaux d’ici une trentaine d’années, voire même avant. À l’origine de ces conflits… les changements climatiques, sans cesse au cœur de l’actualité!

Bientôt moins d’eau pour les Québécois

Des études prédisent que le réchauffement de la planète pourrait faire diminuer le débit du fleuve Saint-Laurent de 20 % d’ici 2055! Dans un même temps, la population ne cesse de croître sur le territoire du grand bassin versant du Saint-Laurent, faisant ainsi augmenter la demande en eau (agriculture, énergie, consommation humaine, etc.). Outre l’enjeu de quantité, on peut anticiper des enjeux de qualité (exemple des contaminants émergents) et des enjeux d’appropriation de la ressource.

L’eau : à qui la priorité?

Cette pression grandissante sur l’eau amène une situation de compétition, ce qui crée de nombreux conflits d’usage de l’eau. Ceux-ci sont d’autant plus importants que les ressources sont faibles et que les demandes d’usage sont nombreuses, notamment avec le besoin grandissant dans le domaine de l’agriculture.

Dans ce contexte, il est temps de se doter d’outils pour une gestion plus efficiente de l’eau. Un exemple d’initiative est le projet RADEAU (Recherche participative d’Alternatives Durables pour la gestion de l’EAU en milieu agricole dans un contexte de changement climatique au Québec), qui a pour but d’établir un état de la situation clair au Québec et de développer des outils pour prévenir les conflits d’usage d’eau selon les différents besoins des parties prenantes. La phase 1 a été lancée dans cinq régions administratives, soit Lanaudière, Montérégie, Centre-du-Québec, Estrie et Chaudière-Appalaches.

Isabelle Charon du groupe AGÉCO, animera la conférence « Conflit d’usage de l’eau au Québec : innovations techniques et nouveaux modes de gestion », à Americana qui se tiendra le jeudi 28 mars 2019 à 9 h au Palais des congrès de Montréal.

Showing 2 comments
  • Avatar
    Sylviane Abdeljelil
    Répondre

    Bravo! Continuer à sensibiliser 30 ans c’est demain!

  • Avatar
    Consultant formateur
    Répondre

    On peut se passer de l’or et du pétrole mais pas de l’eau. Bravo, très bonnes initiatives car l’avenir de nos enfants en dépend, c’est urgent!

Laisser un commentaire