Conférences
26 mars
à 10H30 | 520 BE

Villes en transition : intelligentes et résilientes

Modéré par : Nicolas Turgeon, Centre de recherche industrielle du Québec
Villes durables

- Nice Côte d'Azur, une ville intelligente pionnière, innovante et leader en Europe

Présentation des projets démonstrateurs innovants smartgrid & smartcity dans la région Nice-Côte d'Azur (France)

- Laval, urbaine de nature

Laval, connue depuis longtemps comme une ville-dortoir, est en transformation. Cette banlieue de 435 000 habitants au nord de Montréal a pris un important virage vers une ville moderne qui protège désormais ses milieux naturels et favorise la mobilité durable.Avec l’adoption de sa vision stratégique en 2015, nommée Urbaine de nature, Laval s’est clairement positionnée pour devenir une ville durable, plus verte. Nous ferons un survol du nouveau Schéma d’aménagement adopté en 2017 ainsi que les mesures concrètes mises en place pour atteindre les objectifs identifiés au Schéma. Nous parlerons du programme de compensation des GES, des avancées du côté de la mobilité durable, de la stratégie d’acquisition des milieux naturels, du travail en partenariat avec les organismes du milieu, de l’important virage pris au niveau de la gestion des matières résiduelles et de la refonte des règlements d’urbanisme, règlements qui deviendront la pierre d’accise de Laval, urbaine de nature.

- Réseaux de chaleur et énergie fatale : la stratégie de la Métropole Européenne de Lille

La Métropole Européenne de Lille (MEL), avec 1,2 millions d’habitants, est une des Métropoles les plus importantes de France située au cœur d’un bassin de vie de plus de 40 millions de citoyens au Nord de l’Europe. Avec l’adoption de sa stratégie de développement massif des réseaux de chaleur en décembre 2018 à partir de ses ressources énergétiques propres, la MEL s’est clairement positionnée au cœur de la 3ème révolution industrielle en associant indépendance énergétique et économie circulaire. À partir de ses ressources de chaleur fatale, le territoire offre à ces citoyens une énergie propre, économique et résiliente en étant déconnectée des fluctuations des énergies fossiles. C’est aussi un territoire qui va tirer de ses ressources énergétiques, des recettes nouvelles et durables pour porter des politiques bas carbones. A horizon 2030/2040 nous alimenterons 100 000 logements principalement situés dans les quartiers en précarité énergétique et plus de 50 % de l’énergie consommée proviendra d’énergie fatale.