Conférences
26 mars
à 10H30 | 518 A

Les infrastructures d’eau face au climat

Modéré par : Alain Lalumière, Réseau Environnement
Adaptation aux changements climatiques
array(3) {
  [0]=>
  object(WP_Post)#4575 (24) {
    ["ID"]=>
    int(6070)
    ["post_author"]=>
    string(1) "7"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2019-02-12 19:38:30"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2019-02-13 00:38:30"
    ["post_content"]=>
    string(1022) "Des phénomènes extrêmes tels que les incendies de forêt et les inondations pourraient être catastrophiques pour l’approvisionnement en eau potable, car ils peuvent affecter la qualité des sources d’eau. Cette variabilité représente un défi pour les technologies de traitement, car le problème va au-delà de leur conception et de leurs capacités opérationnelles, pouvant entraîner une baisse de la capacité de production, des avis d’ébullition d'eau et même des interruptions de service graves et coûteuses.

Ainsi, les phénomènes extrêmes menacent la capacité de traitement de l'eau potable en raison de technologies de traitement insuffisantes ou d'un manque de «résilience». D'après l'expérience acquise au Canada et à l'échelle internationale, les principaux changements attendus dans la qualité des sources d'eau potable seront présentés et les meilleures approches technologiques disponibles pour répondre aux défis associés au traitement de l'eau potable seront discutées."
    ["post_title"]=>
    string(121) "- Incendies, inondations et autres menaces pour l'eau : approches résilientes pour l'adaptation au changement climatique"
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "publish"
    ["comment_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["ping_status"]=>
    string(4) "open"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(113) "incendies-inondations-et-autres-menaces-pour-leau-approches-resilientes-pour-ladaptation-au-changement-climatique"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2019-02-12 19:38:30"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2019-02-13 00:38:30"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(0)
    ["guid"]=>
    string(56) "https://americana.org/?post_type=conferences&p=6070"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(11) "conferences"
    ["post_mime_type"]=>
    string(0) ""
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [1]=>
  object(WP_Post)#4588 (24) {
    ["ID"]=>
    int(2386)
    ["post_author"]=>
    string(1) "7"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2018-11-16 08:58:59"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2018-11-16 13:58:59"
    ["post_content"]=>
    string(994) "Les municipalités de la région des Grands Lacs et du Saint-Laurent subissent déjà les effets des changements climatiques : inondations, températures extrêmes, tempêtes hivernales et vents violents. Grâce à une collaboration avec AECOM, la ville de Gary et le Great Lakes Integrated Science and Assessment Office de l'Université du Michigan, l'Alliance des villes a élaboré le Climate Ready Infrastructure and Strategic Sites Protocol (CRISSP).
Cet outil s'appuie sur les données disponibles et les connaissances du personnel municipal de leurs installations et leurs infrastructures pour évaluer leur vulnérabilité aux conditions météorologiques extrêmes d'une manière relativement rapide et peu coûteuse.
Un aspect clé du CRISSP est une matrice des risques. Cet outil, utile et facile à utiliser, permet aux utilisateurs de répondre à une série de questions critiques pour évaluer la vulnérabilité des installations, des sites ou des infrastructures municipales."
    ["post_title"]=>
    string(165) "- Protocole pour les sites stratégiques et les infrastructures adaptées aux changements climatiques : méthode d'évaluation rapide de la vulnérabilité au climat"
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "publish"
    ["comment_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["ping_status"]=>
    string(4) "open"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(154) "protocole-pour-les-sites-strategiques-et-les-infrastructures-adaptees-aux-changements-climatiques-methode-devaluation-rapide-de-la-vulnerabilite-au-climat"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2019-02-27 10:22:40"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2019-02-27 15:22:40"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(0)
    ["guid"]=>
    string(56) "https://americana.org/?post_type=conferences&p=2386"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(11) "conferences"
    ["post_mime_type"]=>
    string(0) ""
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [2]=>
  object(WP_Post)#3632 (24) {
    ["ID"]=>
    int(3911)
    ["post_author"]=>
    string(1) "7"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2019-01-02 16:11:22"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-02 21:11:22"
    ["post_content"]=>
    string(1039) "Les changements climatiques peuvent se manifester sous différentes formes et impacter les stations de traitements des eaux de multiples façons. À d’intenses intervalles de précipitation peuvent succéder des périodes de sécheresse prolongées. Les installations de captage sont dès lors soumises à rudes épreuves alors que l’apport en sédiments peuvent interférer avec leur fonctionnement. Les caractéristiques des eaux brutes peuvent aussi changer rapidement challengeant d’autant les performances des procédés. La Ville de Repentigny a construit et réhabilité plusieurs de ces infrastructures au fil des ans afin d’accroître leur robustesse face à des manifestations de ce genre. Des recherches ont été menées pour adapter les procédés de façon à satisfaire en tout temps les normes en vigueur. Enfin, des efforts ont été déployés pour valoriser entièrement les biogaz et les biosolides découlant du traitement des eaux usées afin de contribuer à diminuer l’émission de gaz à effets de serre."
    ["post_title"]=>
    string(83) "- Les services d'eau face aux changements climatiques: pour une approche intégrée"
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "publish"
    ["comment_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["ping_status"]=>
    string(4) "open"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(77) "les-services-deau-face-aux-changements-climatiques-pour-une-approche-integree"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2019-01-27 19:21:32"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-28 00:21:32"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(0)
    ["guid"]=>
    string(56) "https://americana.org/?post_type=conferences&p=3911"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(11) "conferences"
    ["post_mime_type"]=>
    string(0) ""
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

- Incendies, inondations et autres menaces pour l'eau : approches résilientes pour l'adaptation au changement climatique

Des phénomènes extrêmes tels que les incendies de forêt et les inondations pourraient être catastrophiques pour l’approvisionnement en eau potable, car ils peuvent affecter la qualité des sources d’eau. Cette variabilité représente un défi pour les technologies de traitement, car le problème va au-delà de leur conception et de leurs capacités opérationnelles, pouvant entraîner une baisse de la capacité de production, des avis d’ébullition d'eau et même des interruptions de service graves et coûteuses.Ainsi, les phénomènes extrêmes menacent la capacité de traitement de l'eau potable en raison de technologies de traitement insuffisantes ou d'un manque de «résilience». D'après l'expérience acquise au Canada et à l'échelle internationale, les principaux changements attendus dans la qualité des sources d'eau potable seront présentés et les meilleures approches technologiques disponibles pour répondre aux défis associés au traitement de l'eau potable seront discutées.

- Protocole pour les sites stratégiques et les infrastructures adaptées aux changements climatiques : méthode d'évaluation rapide de la vulnérabilité au climat

Les municipalités de la région des Grands Lacs et du Saint-Laurent subissent déjà les effets des changements climatiques : inondations, températures extrêmes, tempêtes hivernales et vents violents. Grâce à une collaboration avec AECOM, la ville de Gary et le Great Lakes Integrated Science and Assessment Office de l'Université du Michigan, l'Alliance des villes a élaboré le Climate Ready Infrastructure and Strategic Sites Protocol (CRISSP). Cet outil s'appuie sur les données disponibles et les connaissances du personnel municipal de leurs installations et leurs infrastructures pour évaluer leur vulnérabilité aux conditions météorologiques extrêmes d'une manière relativement rapide et peu coûteuse. Un aspect clé du CRISSP est une matrice des risques. Cet outil, utile et facile à utiliser, permet aux utilisateurs de répondre à une série de questions critiques pour évaluer la vulnérabilité des installations, des sites ou des infrastructures municipales.

- Les services d'eau face aux changements climatiques: pour une approche intégrée

Les changements climatiques peuvent se manifester sous différentes formes et impacter les stations de traitements des eaux de multiples façons. À d’intenses intervalles de précipitation peuvent succéder des périodes de sécheresse prolongées. Les installations de captage sont dès lors soumises à rudes épreuves alors que l’apport en sédiments peuvent interférer avec leur fonctionnement. Les caractéristiques des eaux brutes peuvent aussi changer rapidement challengeant d’autant les performances des procédés. La Ville de Repentigny a construit et réhabilité plusieurs de ces infrastructures au fil des ans afin d’accroître leur robustesse face à des manifestations de ce genre. Des recherches ont été menées pour adapter les procédés de façon à satisfaire en tout temps les normes en vigueur. Enfin, des efforts ont été déployés pour valoriser entièrement les biogaz et les biosolides découlant du traitement des eaux usées afin de contribuer à diminuer l’émission de gaz à effets de serre.