Conférences
28 mars
à 10H30 | 520 AD

Innovations durables du côté de la recherche

Présenté par : Centre interdisciplinaire de recherche en opérationalisation du développement durable (CIRODD)
Modéré par : Luce Beaulieu, CIRODD
Transition énergétique
array(4) {
  [0]=>
  object(WP_Post)#4589 (24) {
    ["ID"]=>
    int(4445)
    ["post_author"]=>
    string(1) "7"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2019-01-20 20:29:54"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-21 01:29:54"
    ["post_content"]=>
    string(917) "En 2023, plus de la moitié des besoins énergétiques du Québec seront comblés par des sources d’énergie renouvelable. La transition énergétique du Québec doit permettre d’éliminer progressivement le pétrole de son bilan énergétique d’ici 2050. Pour y arriver, nous devons nous appuyer sur un plan de match comportant des mesures concrètes qu’il est possible de mettre en œuvre rapidement, et mettre l’accent sur les nouvelles approches et l’innovation. Le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec présente l’ensemble des mesures qui pourraient contribuer à une réduction de GES de l’ordre de 5,4 millions de tonnes de CO2 d’ici 2023. Découvrez comment le Québec compte améliorer l’efficacité énergétique de la société d’environ 1,2 % annuellement et diminuer la consommation de produits pétroliers de 12,2 % par rapport à 2013."
    ["post_title"]=>
    string(86) "- Le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec"
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "publish"
    ["comment_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["ping_status"]=>
    string(4) "open"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(79) "le-plan-directeur-en-transition-innovation-et-efficacite-energetiques-du-quebec"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2019-01-27 19:50:13"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-28 00:50:13"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(0)
    ["guid"]=>
    string(56) "https://americana.org/?post_type=conferences&p=4445"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(11) "conferences"
    ["post_mime_type"]=>
    string(0) ""
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [1]=>
  object(WP_Post)#3642 (24) {
    ["ID"]=>
    int(3969)
    ["post_author"]=>
    string(1) "7"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2019-01-02 17:03:34"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-02 22:03:34"
    ["post_content"]=>
    string(671) "Dans les transports, quoique la stratégie de transition énergétique du Québec semble concentrée sur la seule électrification, la transition à un parc de voitures 100% électriques ne se fera pas suivant les prédictions ou les meilleures intentions des gouvernements. Comme le Québec possède de grandes réserves en biomasse sous forme de résidus de coupe forestière et de grandes capacités d’hydroélectricité, la production de biocarburants de seconde génération 100% renouvelables apparait comme une solution à privilégier. Le projet BELT illustrera la solution proposée comme contribution significative à la réduction de GES dans les transports."
    ["post_title"]=>
    string(42) "- Bioénergies et transition énergétique"
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "publish"
    ["comment_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["ping_status"]=>
    string(4) "open"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(37) "bioenergies-et-transition-energetique"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2019-01-27 19:40:33"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-28 00:40:33"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(0)
    ["guid"]=>
    string(56) "https://americana.org/?post_type=conferences&p=3969"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(11) "conferences"
    ["post_mime_type"]=>
    string(0) ""
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [2]=>
  object(WP_Post)#3641 (24) {
    ["ID"]=>
    int(3977)
    ["post_author"]=>
    string(1) "7"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2019-01-02 17:07:32"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-02 22:07:32"
    ["post_content"]=>
    string(931) "Présentation d’une étude comparative de l'empreinte environnementale des différentes filières de production d'électricité et des bouquets électriques de différentes régions du monde. Les données relatives aux impacts de différentes filières de production d’électricité ont été récoltées à l’aide d’une revue bibliographique des ACV réalisées dans ce domaine. Elles concernaient la production d’électricité par des filières thermiques non-renouvelables (gaz naturel, charbon, mazout ou nucléaire) ou renouvelables (hydroélectricité, solaire, éolien ou biomasse). Plus de soixante rapports ou articles, publiés depuis 2007 et représentatifs ont été recensés et analysés. Les données recueillies ont aussi été comparées à celles obtenues lors d’une précédente étude réalisée par le CIRAIG pour Hydro-Québec sur les impacts de ses filières de production d’hydroélectricité."
    ["post_title"]=>
    string(41) "- Comparaison de filières énergétiques"
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "publish"
    ["comment_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["ping_status"]=>
    string(4) "open"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(36) "comparaison-de-filieres-energetiques"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2019-01-27 19:42:57"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-28 00:42:57"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(0)
    ["guid"]=>
    string(56) "https://americana.org/?post_type=conferences&p=3977"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(11) "conferences"
    ["post_mime_type"]=>
    string(0) ""
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [3]=>
  object(WP_Post)#3640 (24) {
    ["ID"]=>
    int(3965)
    ["post_author"]=>
    string(1) "7"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2019-01-02 17:01:19"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-02 22:01:19"
    ["post_content"]=>
    string(885) "L’utilisation intelligente des TIC pourrait réduire de façon significative les émissions de gaz à effet de serre (GES). Un premier exemple montrera comment les émissions de GES d'un réseau de centres de données peuvent être minimisées à l’aide d’informations collectées en temps réel sur la production d'électricité. Le second expliquera comment ces données peuvent aussi être utilisée par l'apprentissage machine pour minimiser les émissions de GES de maisons intelligentes. Enfin, seront aussi présentées deux nouvelles normes en développement de la GreenICT Initiative d'IEEE pour faciliter les applications intelligentes des TIC. La première vise à améliorer la précision du calcul des émissions en temps réel des TIC. Le second propose un cadre pour minimiser les émissions des réseaux de centres de données dans le contexte du cloud computing."
    ["post_title"]=>
    string(59) "- Vers une utilisation intelligente et plus durable des TIC"
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "publish"
    ["comment_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["ping_status"]=>
    string(4) "open"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(57) "vers-une-utilisation-intelligente-et-plus-durable-des-tic"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2019-01-27 19:39:41"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-28 00:39:41"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(0)
    ["guid"]=>
    string(56) "https://americana.org/?post_type=conferences&p=3965"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(11) "conferences"
    ["post_mime_type"]=>
    string(0) ""
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

- Le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec

En 2023, plus de la moitié des besoins énergétiques du Québec seront comblés par des sources d’énergie renouvelable. La transition énergétique du Québec doit permettre d’éliminer progressivement le pétrole de son bilan énergétique d’ici 2050. Pour y arriver, nous devons nous appuyer sur un plan de match comportant des mesures concrètes qu’il est possible de mettre en œuvre rapidement, et mettre l’accent sur les nouvelles approches et l’innovation. Le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec présente l’ensemble des mesures qui pourraient contribuer à une réduction de GES de l’ordre de 5,4 millions de tonnes de CO2 d’ici 2023. Découvrez comment le Québec compte améliorer l’efficacité énergétique de la société d’environ 1,2 % annuellement et diminuer la consommation de produits pétroliers de 12,2 % par rapport à 2013.

- Bioénergies et transition énergétique

Dans les transports, quoique la stratégie de transition énergétique du Québec semble concentrée sur la seule électrification, la transition à un parc de voitures 100% électriques ne se fera pas suivant les prédictions ou les meilleures intentions des gouvernements. Comme le Québec possède de grandes réserves en biomasse sous forme de résidus de coupe forestière et de grandes capacités d’hydroélectricité, la production de biocarburants de seconde génération 100% renouvelables apparait comme une solution à privilégier. Le projet BELT illustrera la solution proposée comme contribution significative à la réduction de GES dans les transports.

- Comparaison de filières énergétiques

Présentation d’une étude comparative de l'empreinte environnementale des différentes filières de production d'électricité et des bouquets électriques de différentes régions du monde. Les données relatives aux impacts de différentes filières de production d’électricité ont été récoltées à l’aide d’une revue bibliographique des ACV réalisées dans ce domaine. Elles concernaient la production d’électricité par des filières thermiques non-renouvelables (gaz naturel, charbon, mazout ou nucléaire) ou renouvelables (hydroélectricité, solaire, éolien ou biomasse). Plus de soixante rapports ou articles, publiés depuis 2007 et représentatifs ont été recensés et analysés. Les données recueillies ont aussi été comparées à celles obtenues lors d’une précédente étude réalisée par le CIRAIG pour Hydro-Québec sur les impacts de ses filières de production d’hydroélectricité.

- Vers une utilisation intelligente et plus durable des TIC

L’utilisation intelligente des TIC pourrait réduire de façon significative les émissions de gaz à effet de serre (GES). Un premier exemple montrera comment les émissions de GES d'un réseau de centres de données peuvent être minimisées à l’aide d’informations collectées en temps réel sur la production d'électricité. Le second expliquera comment ces données peuvent aussi être utilisée par l'apprentissage machine pour minimiser les émissions de GES de maisons intelligentes. Enfin, seront aussi présentées deux nouvelles normes en développement de la GreenICT Initiative d'IEEE pour faciliter les applications intelligentes des TIC. La première vise à améliorer la précision du calcul des émissions en temps réel des TIC. Le second propose un cadre pour minimiser les émissions des réseaux de centres de données dans le contexte du cloud computing.