Conférences
28 mars
à 13H30 | 518 B

Eaux minières : quoi faire avec l’azote?

Modéré par : Aziz Gherrou
Innovations et technologies propres
array(3) {
  [0]=>
  object(WP_Post)#2982 (24) {
    ["ID"]=>
    int(3898)
    ["post_author"]=>
    string(1) "8"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2019-01-02 16:03:31"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-02 21:03:31"
    ["post_content"]=>
    string(1013) "Les eaux usées résultant de l’extraction de minerai sulfureux contiennent des contaminants toxiques tels que l’ammoniac et les thiocyanates. À partir de l’année 2000, l’équipe de traitement des eaux du complexe LaRonde d’Agnico Eagle, accompagnée de chercheurs externes, a développé et mis en opération une technologie de décontamination de ces eaux usées, basée sur l’utilisation de bactéries. Aujourd’hui, au sommet de son efficience, cette technologie est le moyen le plus efficace et naturel de traiter ces eaux usées. Afin de réduire la charge azotée résultant de ce traitement biologique, une dénitrification partielle est maintenant réalisée en même temps que le traitement des contaminants toxiques, ce qui se veut un procédé unique au monde.
Cette conférence traitera du fonctionnement de cette technologie, des étapes de sa mise au point et de ses applications possibles en développement, mais aussi de ses nombreuses retombées positives pour l’environnement."
    ["post_title"]=>
    string(99) "- La dénitrification : les bactéries au service de la décontamination des eaux usées minières."
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "publish"
    ["comment_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["ping_status"]=>
    string(4) "open"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(89) "la-denitrification-les-bacteries-au-service-de-la-decontamination-des-eaux-usees-minieres"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2019-01-27 19:18:32"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-28 00:18:32"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(0)
    ["guid"]=>
    string(56) "https://americana.org/?post_type=conferences&p=3898"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(11) "conferences"
    ["post_mime_type"]=>
    string(0) ""
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [1]=>
  object(WP_Post)#2061 (24) {
    ["ID"]=>
    int(3889)
    ["post_author"]=>
    string(1) "8"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2019-01-02 15:57:56"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-02 20:57:56"
    ["post_content"]=>
    string(980) "Le traitement de l'azote ammoniacal dans eaux usées des industries est difficile avec les technologies de traitement conventionnelles en raison de plusieurs facteurs limitatifs. Ces facteurs, lorsque des systèmes de traitement biologique sont utilisés, incluent la présence de composés toxiques qui inhibent ou ralentit significativement les processus de dégradation. D’autres défis peuvent aussi être associés aux coûts d’opération élevés par rapport aux produits chimiques ainsi que l’énergie des technologies de traitement physico-chimiques telles que les procédés de barbotage ou d’oxydation chimique. Dans cette présentation, il sera question d’une description de ce nouveau procédé de valorisation de l'azote ammoniacal basé sur la formation de struvite (un engrais agricole) utilisant l'électrocoagulation. De plus, deux études de cas seront présentées, soit les eaux usées d’une minière et celles d’un ancien site d’enfouissement."
    ["post_title"]=>
    string(103) "- Valorisation de l'azote ammoniacal en struvite à l'aide d'un nouveau procédé d'électrocoagulation"
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "publish"
    ["comment_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["ping_status"]=>
    string(4) "open"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(93) "valorisation-de-lazote-ammoniacal-en-struvite-a-laide-dun-nouveau-procede-delectrocoagulation"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2019-01-27 19:16:12"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2019-01-28 00:16:12"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(0)
    ["guid"]=>
    string(56) "https://americana.org/?post_type=conferences&p=3889"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(11) "conferences"
    ["post_mime_type"]=>
    string(0) ""
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [2]=>
  object(WP_Post)#2060 (24) {
    ["ID"]=>
    int(2410)
    ["post_author"]=>
    string(1) "8"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2018-11-16 09:15:21"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2018-11-16 14:15:21"
    ["post_content"]=>
    string(932) "Une mine d’or au nord du Québec avait une haute teneur en azote ammoniacal dans l’effluent d’eau à cause des opérations de sautage. Les autorités ont exigé à la mine de réduire le niveau d’ammoniac dans l’effluent d’eau minière à <10 mg/L pour protéger la faune de la toxicité de l’ammoniac. Les méthodes biologiques pour l’enlèvement de l’ammoniac ne sont pas pratiques, surtout dû à notre climat nordique et le débit instable de l’eau de la mine. E2Metrix a été contacté pour voir si sa plateforme technologique breveté d’électrolyse, ECOTHORMD pourrait être utilisée pour adresser ces défis. À travers des essais à l’interne et sur le site pendant 2017, ECOTHORMD a démontré sa capacité à contrôler l’azote ammoniacal en bas de 10 mg/L. Cette présentation soulignera les résultats de ce projet considéré comme référence pour cette industrie."
    ["post_title"]=>
    string(94) "- L'enlèvement d'azote ammoniacal des eaux minières à une mine d'or dans le nord du Québec"
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "publish"
    ["comment_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["ping_status"]=>
    string(4) "open"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(85) "lenlevement-dazote-ammoniacal-des-eaux-minieres-a-une-mine-dor-dans-le-nord-du-quebec"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2019-03-14 09:10:39"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2019-03-14 14:10:39"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(0)
    ["guid"]=>
    string(56) "https://americana.org/?post_type=conferences&p=2410"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(11) "conferences"
    ["post_mime_type"]=>
    string(0) ""
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

- La dénitrification : les bactéries au service de la décontamination des eaux usées minières.

Les eaux usées résultant de l’extraction de minerai sulfureux contiennent des contaminants toxiques tels que l’ammoniac et les thiocyanates. À partir de l’année 2000, l’équipe de traitement des eaux du complexe LaRonde d’Agnico Eagle, accompagnée de chercheurs externes, a développé et mis en opération une technologie de décontamination de ces eaux usées, basée sur l’utilisation de bactéries. Aujourd’hui, au sommet de son efficience, cette technologie est le moyen le plus efficace et naturel de traiter ces eaux usées. Afin de réduire la charge azotée résultant de ce traitement biologique, une dénitrification partielle est maintenant réalisée en même temps que le traitement des contaminants toxiques, ce qui se veut un procédé unique au monde. Cette conférence traitera du fonctionnement de cette technologie, des étapes de sa mise au point et de ses applications possibles en développement, mais aussi de ses nombreuses retombées positives pour l’environnement.

- Valorisation de l'azote ammoniacal en struvite à l'aide d'un nouveau procédé d'électrocoagulation

Le traitement de l'azote ammoniacal dans eaux usées des industries est difficile avec les technologies de traitement conventionnelles en raison de plusieurs facteurs limitatifs. Ces facteurs, lorsque des systèmes de traitement biologique sont utilisés, incluent la présence de composés toxiques qui inhibent ou ralentit significativement les processus de dégradation. D’autres défis peuvent aussi être associés aux coûts d’opération élevés par rapport aux produits chimiques ainsi que l’énergie des technologies de traitement physico-chimiques telles que les procédés de barbotage ou d’oxydation chimique. Dans cette présentation, il sera question d’une description de ce nouveau procédé de valorisation de l'azote ammoniacal basé sur la formation de struvite (un engrais agricole) utilisant l'électrocoagulation. De plus, deux études de cas seront présentées, soit les eaux usées d’une minière et celles d’un ancien site d’enfouissement.

- L'enlèvement d'azote ammoniacal des eaux minières à une mine d'or dans le nord du Québec

Une mine d’or au nord du Québec avait une haute teneur en azote ammoniacal dans l’effluent d’eau à cause des opérations de sautage. Les autorités ont exigé à la mine de réduire le niveau d’ammoniac dans l’effluent d’eau minière à <10 mg/L pour protéger la faune de la toxicité de l’ammoniac. Les méthodes biologiques pour l’enlèvement de l’ammoniac ne sont pas pratiques, surtout dû à notre climat nordique et le débit instable de l’eau de la mine. E2Metrix a été contacté pour voir si sa plateforme technologique breveté d’électrolyse, ECOTHORMD pourrait être utilisée pour adresser ces défis. À travers des essais à l’interne et sur le site pendant 2017, ECOTHORMD a démontré sa capacité à contrôler l’azote ammoniacal en bas de 10 mg/L. Cette présentation soulignera les résultats de ce projet considéré comme référence pour cette industrie.