Conférences
27 mars
à 16H00 | 520 BE

CRD : déconstruction intelligente

Modéré par : Jean-Louis Chamard, Chamard Stratégies environnementales
Villes durables

- Déconstruction des immeubles - La fin de la démolition

Le mot démolition n’est plus à la mode. Aujourd’hui, on parle de déconstruction. La préoccupation de l’environnement, la réduction du volume de matières destinées à l’enfouissement, mais principalement le potentiel économique associé à la revalorisation de certains matériaux amène les entrepreneurs en démolition à s’orienter vers la déconstruction.De plus en plus de document d’appel d’offres demandent un plan de gestion de matières résiduelles et de revalorisation des matériaux. Dans cette présentation, nous verrons à travers différents projets réalisés par GHD comment la déconstruction s’est avéré la meilleure option de gestion de développement durable, où l’environnement a été jumelée à l’économie.

- Détourner le gypse de l’enfouissement : projet pilote dans les Laurentides

La conférence portera sur le projet pilote de récupération de gypse dans la région des Laurentides réalisé en 2018. Profitant de l’expertise et de la collaboration de la Régie intermunicipale des déchets de la Rouge, Synergie Économique Laurentides a dressé un portrait de la provenance du gisement sur le territoire de trois MRC et a collaboré étroitement avec des entrepreneurs pour récupérer le gypse dès sa génération sur les chantiers. Parallèlement, une étude a été menée pour évaluer le potentiel des débouchés régionaux ainsi que les meilleures pratiques pour développer un circuit court de récupération de la matière. La conférence portera sur les différentes étapes réalisées et les résultats obtenus.

- Déconstruction du pont Champlain : mise en valeur des actifs et valorisation des matériaux

Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) est une société d’État fédérale, sous la responsabilité du Ministère de l’Infrastructure et des Collectivités du Canada.L’actuel pont Champlain arrive à la fin de sa vie utile, et sa déconstruction présente plusieurs défis notamment en termes de l’ingénierie des méthodes de travail, mais également de la gestion des matières résiduelles du pont. En s’inspirant des principes de l’économie circulaire et dans l’optique de maximiser la valorisation à la fois des actifs et des matériaux de l’ouvrage, PJCCI s’engage dans la réalisation de programmes de développement durable qui assureront une gestion saine et efficace de tous les aspects de ce projet. Dans un contexte où la grande région de Montréal est le théâtre de plusieurs grands chantiers simultanés, il importe d’optimiser les projets en maximisant les retours sur investissement sociaux et environnementaux tout en prônant une saine gestion des fonds publics.