– Vérifications interlaboratoires, échantillonnage et interprétation des résultats de l’ADNe de grenouilles et de poissons

 - 

L’ADN environnemental (ADNe) est un outil scientifique précieux qui utilise l’ADN que les animaux répandent pour détecter les espèces cibles aquatiques et semi-aquatiques. Elle offre d’ailleurs plusieurs avantages. Elle permet par exemple d’avoir une meilleure sensibilité et plus de précision, de faciliter l’échantillonnage et de le rendre plus abordable et de rendre la procédure moins invasive pour l’organisme et son habitat. L’acceptation réglementaire de l’ADNe exige que les résultats soient fiables et défendables. Pour ce faire, on doit assurer la bonne réalisation de l’échantillonnage, de la manipulation des échantillons, de la conception des analyses et de la validation des résultats. Lors de la présentation, nous discuterons des pratiques exemplaires pour l’échantillonnage et la préservation, de l’interprétation des résultats et de la reproductibilité par le biais d’études de cas collaboratives et d’une comparaison interlaboratoires.