– Traitement biogéochimique des CVOCs

 - 

Le traitement biogéochimique des CCOV a été en émergence au cours de la dernière décennie. Ce processus offre la promesse d’introduire des réactifs en phase aqueuse qui réagissent les uns avec les autres dans la sous-surface pour former des sulfures de fer réactifs. Ces sulfures de fer à l’état solide tendent à créer de petits gisements minéraux avec une très grande surface le long des voies de circulation in situ. Ces sulfures de fer à l’état solide ont le potentiel de persister pendant une longue période de temps, en réaction avec la plupart des CCOV communs tels que le perchloroéthylène, le trichloroéthylène, le tétrachlorure de carbone et d’autres composés réductables. Cette présentation introduira les concepts nécessaires pour créer des conditions biogéochimiques et fournira des études de cas où il a été utilisé.