– Les bassins de rétention en contexte autoroutier : instruments pour la restauration écologique de la trame urbaine

 - 

Des bassins de rétention des eaux pluviales sont de plus en plus aménagés en milieu urbain. Souvent insérés dans des secteurs anthropiques et écologiquement pauvres, ces ouvrages offrent l’occasion de recréer des fonctions écologiques disparues, notamment par l’aménagement d’îlots de biodiversité. Des bassins récemment construits ou en cours de réalisation sur le territoire de la Capitale-Nationale démontrent que l’application de principes simples permet d’optimiser la valeur environnementale de ces ouvrages. Des aménagements fauniques et floristiques peuvent mener à la création d’écotones riverains productifs et au développement d’une biodiversité typique de certains milieux humides. Lorsqu’optimisés, ces bassins réintègrent à la trame urbaine des services écologiques non offerts au sein de vastes superficies non valorisées. Ils contribuent à lutter contre les espèces exotiques envahissantes et participent à la connectivité des écosystèmes dans un environnement dégradé.