– Influence des échelles de traitement des matières résiduelles dans le contexte de l’agglomération de Montréal

 - 

Dans le cadre de son PDGMR, la Ville de Montréal veut réduire, dans le contexte spécifique de l’agglomération, les coûts économiques et environnementaux liés à l’exportation des ordures ménagères sur de grandes distances. Cette réduction passe par une diminution des distances de transport des matières en respectant le milieu bâti en fonction de la densité et des types d’habitation. Nous parlerons de l’impact de centraliser le traitement des matières sur l’agglomération de Montréal selon la variation des coûts et des quantités à traitées. Des méthodes pour adapter notre compréhension de la gestion des matières résiduelles d’un territoire en fonction de son bâti et des distances à parcourir, développer en partenariat avec la CRVMR, seront aussi abordées.