– Gestion des matières organiques par déshydratation – La solution efficace pour les ICI

 - 

Les milieux ouverts sont loin d’être des déserts biologiques. De nombreuses espèces végétales et animales y sont associées. Comme la végétation qui se trouve dans les emprises de lignes de transport comprend plusieurs espèces qui produisent des fleurs, on y trouve une grande variété d’insectes, dont des pollinisateurs.

Hydro-Québec reconnaît l’importance des pollinisateurs quant à leur implication dans le soutien de plusieurs services écologiques. La configuration linéaire des emprises fait de ces espaces des corridors écologiques en créant un réseau de milieux ouverts interconnectés. Ces corridors contribuent à la dispersion des pollinisateurs entre divers milieux naturels et semi-naturels.

La présentation proposée permettra de faire un survol des principaux résultats provenant du programme de recherche sur les pollinisateurs d’Hydro-Québec.