banniere-distinction-2000x500

Pour cette nouvelle édition organisée à l’occasion d’Americana le 23 mars 2021 à midi et présentée par Cain Lamarre, dix personnes ou organisations seront récompensées pour leur engagement en faveur d’une économie verte.

Ces Distinctions font rayonner le savoir-faire environnemental québécois, reconnaissent l’excellence dans le développement de projets verts et de récompensent le dévouement des membres de Réseau Environnement.

L’ensemble des lauréates et lauréats bénéficieront d’un joli coup de projecteur grâce à une mention avec photo dans Vecteur Environnement, la revue des spécialistes de l’environnement au Québec.

 

Quels sont les critères d’admissibilité ?

  • Être membre en règle de Réseau Environnement ;
  • Ne pas siéger sur le Conseil d’administration ;
  • Avoir adopté une conduite respectueuse de l’environnement dans l’ensemble de ses activités ;
  • Avoir réalisé un projet remarquable dans le domaine de l’environnement (le projet doit avoir commencé depuis au plus cinq ans) ;
  • Ou avoir contribué à la reconnaissance de Réseau Environnement ;
  • Ou avoir une carrière remarquable dans le domaine de l’environnement.

 

Qui siège sur le jury de sélection ?

Le jury de sélection est composé du président du Conseil d’administration, des trois anciens présidents du CA, d’anciens récipiendaires des Distinctions des deux dernières années et d’un membre du comité Relève.

N. B. Afin d’éviter tout biais, les noms des personnes ou des organisations candidates seront anonymisés lors de leur soumission au jury.

 

Quelles sont les Distinctions décernées ?

Distinction Secteur Eau

La Distinction Secteur Eau met en avant un projet remarquable dans le domaine de l’eau potable, des eaux usées ou des eaux pluviales, porté par une personne ou une organisation et commencé au plus depuis cinq ans, dans le but de tendre vers une économie verte au Québec.

Récipiendaire 2020 : Marc-André Desjardins, vice-président Environnement chez AXOR Experts-Conseils, maintenant FNX-INNOV.

Distinction Secteur Matières résiduelles

La Distinction Secteur Matières résiduelles met en avant un projet porté par une personne ou une organisation dans ce domaine et commencé au plus depuis cinq ans, dans le but de tendre vers une économie verte au Québec.

Récipiendaire 2020 : Marlène Hutchinson, présidente et fondatrice de Cycle Environnement.

Distinction Secteur Sols et Eaux souterraines

La Distinction Secteur Sols et Eaux souterraines met en avant un projet porté par une personne ou une organisation dans ce domaine et commencé au plus depuis cinq ans, dans le but de tendre vers une économie verte au Québec.

Récipiendaire 2020 : Denis Millette, consultant et hydrogéologue senior chez Golder.

Distinction Secteur Biodiversité

La Distinction Secteur Biodiversité met en avant un projet porté par une personne ou une organisation dans ce domaine et commencé au plus depuis cinq ans, dans le but de tendre vers une économie verte au Québec.

Récipiendaire 2020 : Ville de Montréal.

Distinction Secteur Air, Changements climatiques et Énergie

La Distinction Secteur Air, Changements climatiques et Énergie met en avant un projet porté par une personne ou une organisation dans ce domaine et commencé au plus depuis cinq ans, dans le but de tendre vers une économie verte au Québec.

Récipiendaire 2020 : Ville de Québec, Service de la planification de l’aménagement et de l’environnement, division du développement durable.

Distinction Carrière

La Distinction Carrière met en avant un membre de Réseau Environnement en reconnaissance de sa contribution et de l’ensemble de sa carrière dédiée à l’environnement.

Non décerné lors de l’édition 2020.

Distinction Femmes en environnement

La Distinction Femmes en environnement met en avant un projet, dans tous secteurs d’activité confondus, qui contribue, par divers moyens techniques, à la promotion de l’économie verte et qui a un impact positif sur l’environnement.

Récipiendaire 2020 : Julie Bergeron, Marie-Claude Gallant, et Josée Villeneuve, directrices de projet, Sanexen.

Distinction Bénévole de l’année

La Distinction Bénévole de l’année met en avant un membre de Réseau Environnement en reconnaissance de son travail soutenu de bénévole et de sa participation exceptionnelle aux réalisations de Réseau Environnement.

Récipiendaire 2020 : Lamine Boumaiza, chercheur postdoctoral en hydrogéologie à l’Université du Québec à Chicoutimi.

Distinction Relève

La Distinction Relève met en avant une personne faisant partie de la relève en environnement (18-35 ans) et qui s’est illustrée par son professionnalisme et ses performances à développer ou à améliorer les connaissances ou les activités dans son domaine.

Récipiendaire 2020 : Alexandru Iordan, directeur principal et associé chez Groupe Conseil Carbone.

Distinction Vecteur Environnement – Meilleur article technique/scientifique

La Distinction Vecteur Environnement met en avant un article technique ou scientifique de la revue Vecteur Environnement pour l’excellence et la rigueur du contenu de cet article.

Récipiendaire 2020 : Kimberley Mason et Carolane Saumur-Belley pour l’article « Innovations dans les étangs aérés : Déphosphatation séquentielle par utilisation d’un sel de fer non-acidifiant ».

 

Quels sont les critères d’évaluation ?

Pour l’édition 2021 des Distinctions, Réseau Environnement tient, en concordance avec sa nouvelle mission, à récompenser des projets s’inscrivant dans l’économie verte*.

*L’économie verte est une approche pour mettre en œuvre le développement durable (ISQ, 2020). C’est une économie qui entraîne une amélioration du bien-être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie des ressources (PNUE, 2011).

 

Critères d’évaluation pour les Distinctions sectorielles (Eau – Matières résiduelles – Sols et Eaux souterraines – Biodiversité – Air, Changements climatiques et Énergie)

  • Les gains environnementaux du projet (25 %) :
    • Contribution à l’avancement du secteur concerné ;
    • Projet sobre en carbone et créateur d’emplois verts ;
    • Projet efficient (rendement des gains par rapport aux ressources investies) ;
    • Le projet s’inscrit dans l’économie verte (développement durable, équité sociale, bien-être humain).
  • Le caractère novateur du projet (25 %) :
    • Originalité et innovation technologique, de gestion ou de l’action mise en place ;
    • Le projet s’inscrit dans l’économie verte (développement durable, équité sociale, bien-être humain).
  • La pérennité du projet dans le milieu (25 %) :
    • Étendue, variété, globalité des mesures (plan d’ensemble), potentiel de rayonnement du projet dans le monde ;
    • Démonstration de continuité et reproductibilité du projet, résultats sur une période prolongée ;
    • Le projet favorise le transfert de connaissances ;
    • Le projet s’inscrit dans l’économie verte (développement durable, équité sociale, bien-être humain).
  • L’impact social du projet (25 %) :
    • Acceptabilité sociale du projet ;
    • Équité sociale du projet ;
    • Créateur d’emplois verts ;
    • Le projet favorise le bien-être humain ;
    • Le projet s’inscrit dans l’économie verte (développement durable, équité sociale, bien-être humain).

 

Critères d’évaluation pour la Distinction Vecteur Environnement – Meilleur article technique/scientifique

  • L’intérêt du sujet (33 %) : contribution à l’avancement des connaissances en faveur de l’économie verte ;
  • Le caractère novateur de l’article (33 %) : il favorise l’émergence de solutions environnementales ;
  • La qualité scientifique de l’article (33 %) : la méthodologie utilisée, la pertinence des références (en quantité et qualité).

 

Critères d’évaluation pour les Distinctions Carrière, Femmes en environnement, Bénévole de l’année et Relève

 

CritèresDistinction CarrièreDistinction Femmes en environnementDistinction Bénévole de l'annéeDistinction Relève
Contribution à l’économie verte :
• Contribution à l’avancement des secteurs suivants : eau, matières résiduelles, sols et eaux souterraines, biodiversité, air, changements climatiques et énergie ;
• La carrière ou le projet s’inscrit dans l’économie verte (développement durable, équité sociale, bien-être humain).
25 %25 %20 %20 %
Collaboration :
• Engagement d’autres organisations et d’autres personnes dans ses projets ;
• Miser sur l’innovation collective et la co-création ;
• Mettre en commun l’expertise dans la recherche de l’excellence ;
• Partage des connaissances, des ressources et des occasions pour l’avancement de l’économie verte (développement durable, équité sociale, bien-être humain).
25 %25 %20 %20 %
Leadership/rayonnement :
• Portée de la renommée et présence publique (au moins dans le milieu) ;
• Influence et positionnement public pour l’avancement de l’économie verte (développement durable, équité sociale, bien-être humain) ;
• Capacité à mobiliser des personnes ;
• Soutien de la relève en environnement (mentorat, modèle pour les jeunes).
25 %25 %20 %30 %
Apport à Réseau Environnement :
• Engagement au sein de l’association ;
• Représentation de l’association ;
• Respect des valeurs de l’association ;
• Apport à l’association qui s’inscrit dans l’économie verte (développement durable, équité sociale, bien-être humain).
25 %25 %40 %30 %

Partenaire présentateur 

logo-cain-lamarre

Vous souhaitez devenir partenaire de l’événement ou commanditer des prix ?