CONFÉRENCIER : Stéphane Lemoine de Prorec s’entretient avec nous!

 - Conférences, Entreprises, Entrevues

Stéphane Lemoine, président-directeur général de Prorec, une entreprise innovatrice qui a la réduction du gaspillage alimentaire  à cœur, s’entretient avec nous sur les projets de l’entreprise et le sujet de sa conférence à AMERICANA!

Initialement, comment avez-vous eu l’idée de limiter le gaspillage alimentaire à profit de l’élevage?  

J’ai fondé Prorec en 1996 avec mon frère Martin alors que nous étions à la recherche de solutions pour réduire les coûts alimentaires de nos élevages. En peu de temps, nous avons vu dans ce beau projet environnemental une opportunité de lutter activement contre le gaspillage alimentaire. Au fil des années, la demande a grossi et nous sommes rendu compte que les industries étaient très intéressées à revaloriser leurs écarts de production plutôt que de les rejeter, d’un point de vue économique autant qu’écologique. Et de l’autre côté, les éleveurs ou fabricants d’aliments pour animaux étaient plus que satisfaits de nos produits qui contribuent à diminuer le coût de leurs rations à performance égale.

Parlez-nous de Prorec Inc. et de sa mission.

Notre mission est de valoriser les écarts de production des usines agroalimentaires (comme des croustilles, des biscuits…) sous forme de nourriture consommable pour les animaux d’élevage. Le réemploi de ces produits permet l’économie de matières premières et de ressources consommables. Nos procédés innovants de tri et de transformation donnent une deuxième vie à des matières autrement destinées à l’enfouissement. Nous contribuons à faire diminuer l’impact environnemental des activités d’élevage animal tout en augmentant la rentabilité des industries et des éleveurs. Ce contexte fait de Prorec une entreprise profondément impliquée dans l’économie verte du Québec.

Pour vous donner une idée de notre travail, nous retournons chaque année à l’industrie de l’alimentation animale de quoi nourrir l’équivalent de 200 000 porcs, ça équivaut environ à 6 700 hectares de champs cultivés qui sont redirigés et 30 000 tonnes d’équivalents CO2 évités.

Quel sera le sujet de votre conférence à AMERICANA ?

Le sujet de notre conférence sera la revalorisation alimentaire comme pierre angulaire des nouvelles pratiques d’alimentation responsable. Vous savez, je crois que l’on peut consommer de la viande en accord avec nos principes de développement durable, en économisant nos ressources et en contribuant à l’essor notre fière agriculture. Je souhaite faire connaitre notre mission et nos activités afin de fournir une nouvelle alternative à la lutte au gaspillage alimentaire.

Laisser un commentaire